On n’améliore et on ne gère bien que ce que l’on mesure

 
Si le suivi des indicateurs de performance est largement ancré dans les pratiques managériales, l’utilisation de la donnée comme vecteur de productivité est encore mal compris. 

Pourquoi ? Car la donnée est une notion abstraite, synonyme de promesses imperceptibles et pour autant eldorado de la nouvelle économie. 

 

Concrètement, une donnée, c’est de l’information, des 0 et des 1 qui permettent tout autant d’en savoir plus sur les produits, les clients, les fournisseurs, les concurrents, du savoir-faire sur la production et la qualité, du capital de l’entreprise s’il s’agit de connaissance, de l’argent sous forme de monnaie scripturale, des preuves sous forme de photos et vidéos.  

Alors comment créer de la valeur à partir de son capital de données ?

 

L’intelligence artificielle se nourrit de cette données pour la transformer : en aide à la décision, en accélération des process, en simplification du travail et des échanges. 
Alors, pour vous, dirigeants et managers, plusieurs pistes de réflexion : 

  • Comment pourrais-je accroître ma top line grâce à la meilleure connaissance des clients, augmenter l’acquisition des clients, mais aussi celle des employés ? 
  • Comment fidéliser les clients en offrant une expérience utilisateur de grande qualité ?  
  • Comment mieux recruter et gérer mes ressources rares ? 
  • Comment optimiser la production et réduire les coûts en utilisant l’IA ? 
  • Comment bénéficier d’une amélioration continue, d’une excellence opérationnelle mesurable, et tout cela, grâce à la mise en place de nombreux indicateurs ?

 

Intéressés ? Échangeons sur vos enjeux et demandez une démo.

demander une démo